Le Pavillon | Expositions
2
archive,category,category-expo,category-2,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.7,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
 

Expositions

100 % pur port

Vendredi 25 août 2017 | 18h30

Une sélection de photos des bassins, des rives, de la Presqu’île pour faire ensemble un voyage dans le Caen d’Avant-Guerre et de la Reconstruction. Découvrez le Port de Caen et la Presqu’île comme vous ne les avez jamais vus. Et apportez de quoi grignoter pendant cette soirée apéro photo :  on partagera.

Une soirée proposée par l’association Cadomus et le Pavillon

Tout public. Gratuit

Je croque la Presqu’île | mini carnet de voyage

samedi 23 septembre 2017 | 14h

Atelier dessin itinérant mené par Hélène Balcer, enseignante de design / illustratrice

Ouvert à ceux qui pratiquent un petit peu le dessin | Tout public, familles, à partir de 8 ans

Partons en « voyage » à la découverte de la presqu’île, un carnet de croquis à la main et des crayons en poche. Sur le temps d’une journée, l’atelier invite à une exploration de ce site encore trop peu connu par le dessin.+

Ateliers jeune public et famille

Septembre et octobre 2017

.DIM 24 SEPT, 15H-18H | ATELIER. POP-UP LE NOUVEAU BASSIN

La Presqu’île évolue et le Nouveau Bassin sera un des premiers secteurs à se transformer. A partir des quais existants et du canal, donne-nous ta future vision de ce quartier.

.MER 27 SEPT, 14H-16H | VISITE ATELIER. LA VILLE EN MOUVEMENT

Dans l’exposition «Caen, le souffle oublié du grand large», observe l’évolution de la ville de Caen dans le temps et dans l’espace à travers la construction du canal puis crée de nouvelles cartes. A partir de 7 ans

+

Rupture(s) paysagère(s)

Du 12 au 30 avril 2017

Une exposition du CAUE du Calvados

Pour son premier concours photo, le CAUE a choisi le thème RUPTURE(S) PAYSAGÈRE(S). La rupture est définie par le dictionnaire, comme une « coupure, déchirure d’une chose souple » ou encore une « interruption qui affecte brutalement dans sa continuité la permanence d’un phénomène ».

Durant deux mois, les participants ont été invités à réaliser un à cinq clichés dans le Calvados, illustrant leurs perceptions des ruptures du paysage. Cette exposition présente l’intégralité du travail des photographes, amateurs et professionnels.

> en lien avec l’exposition

20 & 21 avril, 10h-12h et 14h16h | Mini stage. La fabrique du paysage

Dans l’exposition Ruptures paysagères, sur la presqu’île, par la fenêtre et depuis le ciel, viens explorer le paysage qui nous entoure. En atelier, crée de nouveaux paysages en collages ou en volume. A partir de 7 ans

 

Autour de… Julien Choppin et Sébastien Eymard

Jeudi 16 février 2017 | 18h30

Dans le cadre de l’exposition « Matière Grise », le Pavillon vous propose une rencontre discussion avec Julien Choppin et Sébastien Eymard de l’agence d’architectes Encore Heureux, commissaire de l’exposition.

Collectif d’architectes fondé en 2001, Encore Heureux revendique une pratique généraliste pour concevoir des bâtiments, des installations, des jeux ou des expositions… A la croisée des genres, au travers d’un enthousiasme critique, ils imaginent des conditions et créent des situations pour habiter la complexité du monde. L’équipe compte une quinzaine de concepteurs d’horizons variés. Pour qu’Encore Heureux rime avec exigence et lucidité, optimisme et engagement…

Intervenant sur la reconversion de la grande halle de Colombelles, l’équipe Encore Heureux présentera leur démarche bien particulière à l’appui des nombreuses références qu’elle a réuni dans cette exposition.

Matière grise, matériaux / réemploi / architecture

du 11 janvier au 19 mars 2017

Une exposition du Pavillon de l’Arsenal, conçue par l’agence Encore heureux

Consommer «plus de matière grise» pour consommer «moins de matières premières» est l’un des enjeux de cette exposition qui convoque l’intelligence collective pour reconsidérer la matière de nos constructions. Partant du constat de la crise des matériaux et de l’ambition « Métropole Zéro Déchet », les architectes de l’agence Encore Heureux explorent la question du réemploi à un instant décisif où l’architecture aspire à se réinventer entre contraintes environnementales, économiques et nouveaux usages.

@Syverson Monteyne Architecture

Festival ]interstice[

Du 26 avril au 14 mai 2017

Du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Félix Luque Sánchez et Damien Gernay es/fr 

Bois mort (Partie de Memory Lane de Félix Luque Sánchez et Iñigo Bilbao)

Carte Blanche à White Circle

Les artistes ont scanné la petite forêt située derrière la maison de Iñigo Bilbao dans les Asturies. C’est un bois mort ; les arbres meurent et les branches produisent naturellement des architectures chaotiques. Inspirés par ce paysage, ils ont développé un système d’assemblage simple de cent néons générant des structures complexes. Ces branches électroniques produisent des « comportements »  lumineux et le son amplifié trouve sa source dans les champs électromagnétiques des composants électroniques des néons.

Félix Luque Sánchez (Oviedo,1976) crée des œuvres audiovisuelles et sculpturales faisant référence à la science-fiction, utilisant des technologies et modes de fabrication numériques. Après avoir enseigné à Barcelone, il est artiste résident et Fablab manager d’IMAL à Bruxelles. Félix Luque Sánchez a notamment exposé à Berlin (transmediale), Linz (Ars Electronica), Gjion (LABoral), Bruxelles (BOZAR), Montréal (Arsenale et Musée d’art contemporain) et en France (Scopitone à Nantes, VIA à Maubeuge, EXIT à Créteil, Némo à Paris…). Félix Luque Sánchez vit et travaille à Bruxelles.

Damien Gernay (Paris, 1975) est un artiste français formé en design et en scénographie en Belgique avant d’entrer au Fresnoy à Tourcoing. Depuis 2007, il a créé son studio en design à Bruxelles.

Cette exposition a reçu le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Conversions dans l’architecture contemporaine estonnienne

Du 16 novembre 2016 au 08 janvier 2017

L’exposition présente les réalisations de reconversions industrielles en Estonie et propose une analyse de nombreux bâtiments spectaculaires situés à Tallinn, capitale de l’Estonie. Il s’agit d’édifices des anciens parcs industriels qui subsistent à proximité du centre-ville. Ils ont fait tout récemment l’objet de réhabilitations exceptionnelles notamment dans le quartier Rotermann, exemple le plus révélateur de la requalification contemporaine des sites industriels du pays.
En plus de la mutation politique opérée après le départ des soviétiques en 1991, l’espace public et l’architecture ont également connu des transformations profondes. Fortement influencée par l’architecture contemporaine des Pays-Bas, la nouvelle génération d’architectes progressistes issue de l’Académie des Beaux-Arts d’Estonie fait entrer le territoire dans l’ère contemporaine en abordant toutes les disciplines de l’architecture.

En partenariat avec le Festival des Boréales

Caen Presqu’île, aujourd’hui et demain, un projet urbain innovant et normand

Du 09 novembre 2016 au 19 mars 2017

Caen Presqu’île est l’un des principaux projets d’aménagement en Normandie. Il concerne un secteur de plus de 600 hectares sur les 3 communes de Caen, Hérouville Saint-Clair et Mondeville. Cette exposition présente le projet, la méthodologie choisie, les grands principes d’aménagement des différents secteurs, les réalisations de la Pointe Presqu’île et la présentation des 3 zones d’aménagement concerté à venir : Les Paysages Habités pour Hérouville Saint-Clair, Cœur Calix pour Mondeville et le Nouveau Bassin pour Caen.

Une occasion de (re)découvrir l’avancement du projet et de vous exprimer sur les orientations proposées.

Du mercredi au dimanche, 13h-19h

dedans-dehors

Du 17 mai au 23 juillet 2017

Collection Frac Normandie Caen : Yves BÉLORGEY, Olivier BLANCKART, David Michael CLARKE, Benoit GRIMBERT, Séverine HUBARD, Matthieu MARTIN

C’est en filigrane que l’architecture est prise comme sujet dans les œuvres réunies dans l’exposition dedans-dehors, tant pour sa proximité avec l’art et le design dont les prototypes des avant-gardes évoquées ici ont rejoint depuis les formes et les objets communs que pour ses considérations formelles proches de la grille moderniste ou bien encore des enjeux de la reconstruction.

Née de la rencontre fortuite de l’artiste Sévérine Hubard avec la sculpture d’une fontaine publique, commande architecturale réalisée par Gérard Mannoni en 1976 pour l’aménagement de la Place de la République à Caen, l’œuvre Demi-République reprend cette sculpture de moitié et sous formes de modules constitués de matériaux de récupération. Un jeu, si ce n’est un « pont » symbolique s’opère alors entre les deux œuvres et leur appréhension dans leur espace de monstration respectif. Demi-République a par ailleurs le mérite de réactiver les formes d’un mobilier urbain que côtoient chaque jour les citadins.

Ce sont ces mêmes notions de rencontre, de hasard  mais aussi de transmission de l’art qui conditionnent la manière de vivre de David Michael Clarke tout autant qu’elles sont constitutives de ses œuvres. Véritables « vecteurs » de l’art, de ses histoires petites ou grandes, ses œuvres se nourrissent aussi du design et de l’architecture qui impactent les formes, objets, signes du quotidien. Ici la reprise d’un lampadaire de l’entreprise Holophane dont la forme s’apparente à celles élaborées par l’artiste américain Donald Judd dans les années 60 et un salon hommage à Le Corbusier en bois d’extérieur conçu comme un jeu à grande échelle de style Kapla.

C’est l’architecte en tant que figure et sujet qui intéresse Olivier Blanckart dans la continuité d’un travail sur les icônes contemporaines. Dans The Remix Koolhaas (after August Sander, the Architect), le personnage pose assis sur un tas de gravas affublé d’une pancarte « Fuck the context » contient à lui seul trois icône du monde de l’art et de l’architecture : l’architecte Hans Poelzig posant pour le photographe emblématique des années 30 August Sander, et tenant une pancarte au slogan évocateur et engagé de l’architecte contemporain Rem Koolhaas.

Sous la forme de série et aux formats contraints, Yves Bélorgey et Benoit Grimbert imposent une distance nécessaire avec l’architecture en tant sujet narratif pour n’en relever que les formes et les lignes, l’inscription dans un espace donné et structuré, enjeu pour Benoit Grimbert de la reconstruction après guerre en Normandie, pour Yves Bélorgey d’une compréhension de l’architecture par le prisme d’un questionnement sur la peinture dans une grille de lecture qui confine à l’abstraction géométrique (ligne, courbe, oblique, etc.)

C’est le plus souvent dans le champ de la ville que Matthieu Martin opère ses gestes de peinture peu anodins car révélateurs pour la plupart de signes esthétiques camouflés (graffitis) ou abandonnés, ici un château d’eau en Russie. La vidéo Refresh the Revolution fait état de son projet de résidence d’artiste dans la ville de Ekaterinbourg, dont l’architecture constructiviste est emblématique des idéaux de la révolution russe. Au geste sur la toile, Matthieu Martin préfère ici le geste à même l’architecture du château d’eau pour redonner à ce motif un sens visuel dans la ville.

Une exposition du FRAC Normandie Caen, en collaboration avec le Pavillon dans le cadre de « Du 9 rue à la rue Neuve, le Frac fait peau neuve » / actions de préfiguration du nouveau Frac

© Séverine Hubard, Demi-République, 2014 (Collection Frac Normandie Caen), vue de l’exposition au Frac Normandie Caen, été 2014, photographie Marc Domage

Entrée libre | Du mercredi au dimanche | 13h-19h

 

 

Co-Urbanisme, 15 fabriques collaboratives de la ville

Du 04 mai au 24 juillet 2016

Convoquer l’intelligence collective pour penser la ville pas à pas avec les usagers, tel est l’enjeu de pratiques urbaines collaboratives qui émergent aujourd’hui. À l’heure où l’implication citoyenne s’impose dans la fabrique urbaine, l’exposition “Co-urbanisme” explore différentes pistes et interroge les conditions de sa mise en oeuvre pour une meilleure collaboration entre les habitants et professionnels de la ville à travers 15 démarches, en France et à l’étranger.

L’exposition “Co-urbanisme” explore des pratiques professionnelles et habitantes en urbanisme. Elle invite le grand public et les professionnels à s’en saisir en suivant le fil de trois grands thèmes indissociables : collaborations, temporalités et formes de la ville.

Une exposition créée par le Pavillon de l’Arsenal. Entrée libre | Du mercredi au dimanche, 13h-19h

 

 

 

Autres regards sur… la reconstruction

Du 25 mai au 24 juillet 2016

Le Pavillon présente chaque année, la restitution de travaux de scolaires, étudiants, sur des territoires à enjeux de notre agglomérations. Cette année, c’est le patrimoine de la reconstruction et l’îlot Saint-Jean qui sont à l’honneur.

La ville réinventée

Dans le cadre du minicitylab, Territoires pionniers a proposé à 8 classes de l’agglomération caennaise (Caen, Colombelles, Hérouville Saint-Clair et Mondeville) de poser un nouveau regard sur ce patrimoine, d’en découvrir les qualités et les atouts, et d’imaginer ensuite, avec des architectes et paysagistes, un possible devenir de nos cœurs de ville en travaillant sur un territoire d’expérimentation : le quartier Saint-Jean à Caen. Le Pavillon accueille les travaux des 8 classes sous forme de maquettes et de photomontages.

La reconstruction à caen, diagnostic et prospective sur l’îlot Saint-Jean

Les étudiants de deuxième année du Master Urbanisme Durable se sont appropriés l’île Saint-Jean pendant toute l’année universitaire. Après un état des lieux et un diagnostic, les étudiants apportent des propositions visant à requalifier les espaces collectifs, stopper la dégradation des copropriétés et la vacance des logements, enclencher un renouveau en matière d’activité et repenser les circulations. Ces propositions devront contribuer à redéfinir les contours d’une centralité renouvelée pour le centre-ville de Caen.

L’architecture de la reconstruction à Caen

Le CAUE 14 installe les photographies consacrées à Caen extraites de son exposition afin de contribuer à renouveler notre regard sur ce patrimoine.

Entrée libre. Du mercredi au dimanche, 13h-19h | entrée libre

(re)construire la ville sur-mesure

Du 22 septembre au 09 octobre 2016

Un programme pour cette 4ème biennale d’architecture et d’urbanisme de Caen, à l’attention de tous les publics, se composant de :
– 29 interventions
– 1 exposition événement au Pavillon
– 7 lieux
– 2 projections/débats
– des ateliers tous publics
– et une soirée festive !!!

Chaque évènement est détaillé sur cette page internet :
http://insitu-caen.com/accueil/

Ré enchanter le monde. architecture, ville, transitions

Du 21 septembre au 06 novembre 2016

DERNIERE SEMAINE !!!!

Une exposition de la Cité de l’architecture & du patrimoine, dans le cadre de IN.SITU, 4ème biennale d’architecture et d’urbanisme de Caen

Cette exposition interroge la mission de l’architecte à l’ère des Grandes transitions : démographique, urbaine, écologique, énergétique, industrielle…

Ces architectes viennent du monde entier et rien n’est plus divers que leurs univers respectifs mais ils ont construit une démarche commune sur une façon d’aborder l’avenir et cet engagement leur confère une autorité dans le débat sur le devenir du monde habité.
Plus de 200 projets inédits exposent comment réenchanter la condition humaine, en affrontant transitions et ruptures sur leur propre terrain. Il s’agit moins de montrer des bâtiments que de raconter leur histoire, particulière : une appropriation active par les hommes, des programmes qu’on invente, des modèles usés qu’on casse, une matière qu’on transforme, des savoirs qui s’échangent à travers le monde, des chantiers qui sont des laboratoires ou des leviers d’émancipation.
Ils illustrent ainsi un Manifeste en faveur d’une architecture de résistance et de transformation du réel, dans ses enjeux les plus cruciaux : construire une civilisation urbaine, loger 9 milliards d’humains, protéger la nature et ses ressources, accomplir l’équité dans l’accès au développement…

Entrée libre

Du mercredi au dimanche, 13h-19h

Aucame, 10 ans de regards sur notre territoire

Du 30 mars au 30 avril 2016

Journée portes ouvertes le 21 avril > visites commentées de l’exposition à 14h30 et 17h !!!

L’agence d’urbanisme de Caen Normandie Métropole fête ses 10 ans et profite de cet anniversaire pour présenter au Pavillon 10 ans de réflexions, études au service de notre territoire.

L’exposition présente l’actions et les compétences de l’agence d’urbanisme, et synthétise à travers des panneaux thématiques les réflexions et études conduites.

A voir, du mercredi au dimanche, 13h-19h (fermeture le 1er mai)

Art of failure

Du 26 avril au 16 mai

Dans le cadre de la 11ème édition du festival ]interstice[

Une installation vidéo sous une forme documentaire et immersive. Cette série propose une approche singulière de l’architecture, visant à révéler la musicalité propre à différents bâtiments en excitant leurs multiples fréquences de résonnance.

Du mardi au dimanche | 13h-19h, entrée libre

 

Palma | explorations musicales et visuelles

Du 23 au 27 mars 2016

Le Pavillon accueille le PALMA, nouveau rendez-vous, nouveau parcours mêlant rencontres musicales et visuelles avec l’envie de susciter la curiosité et les échanges sur le territoire à explorer de la Presqu’Île. Le programme complet : www.palmafestival.com

PALMA AU PAVILLON

> Exposition

+ Présentation du travail des artistes Graphic Surgery, Nelio, Small, THTF, Alice Dufay, Gambette, Thomas Munerel.

> Ateliers Eveil artistique+

Préface

Du 06 septembre au 12 novembre 2017

De 2013 à 2017, trois regards ont archivé photographiquement l’avancement du chantier de la bibliothèque Alexis-de-Tocqueville, révélant gestes ouvriers et matériaux mis en œuvre.
Une façon de documenter ce qui devient invisible une fois le bâtiment terminé. Producteur de lieux éphémères, le chantier est un théâtre dans lequel s’expriment des scènes de vie improbables. C’est cet aspect mouvant et imaginaire, parfois à limite du fictionnel, qu’il est question ici de retracer. Une exposition de Jeanne Le Lièvre, Antoine Cardi, Guillaume Jacques
Crédit photo : Antoine Cardi

Jardiner la ville

Du 14 janv au 13 mars 2016

Du mercredi au dimanche | 13h-19h

Exposition atelier conçue par la Cité de l’architecture & du patrimoine

L’exposition propose aux jeunes visiteurs comme aux adultes d’explorer l’avenir écologique des villes.
Conçue autour d’une grande maquette manipulable d’un paysage urbain métamorphosé par la nature, cette exposition offre un aperçu des efforts et de l’ingéniosité que déploient les habitants pour rendre la ville plus «habitable» : jardins partagés, façades végétalisées, jardins sur les toits, fermes urbaines, aménagement de friches…+

Soirée photo | 100% pur PORT

Mercredi 16 décembre | 19h

> Une soirée apéro/photo proposée par le Pavillon et produite par Cadomus…

Cadomus a réuni un fonds de photographies anciennes de Caen extrêmement riche. Cette soirée est l’occasion, à partir d’une sélection de photos des bassins, des rives, de la presqu’île, de faire ensemble un voyage dans le Caen d’avant guerre. Se retourner ainsi permet de retrouver ce qu’a été Caen, pour comprendre ce que Caen et son agglomération sont aujourd’hui.

Une soirée pour réagir, questionner, zoomer et dé-zoomer encore et encore sur les détails, retrouver et se retrouver…

Le principe : apportez ce que vous avez envie de partager (boissons, chips, grignotis, …).

 

Faîtes le plein d’activités au Pavillon pendant les vacances !

Du 18 octobre au 1er novembre 2015

BALADES COMMENTEES | 18, 25 octobre, 1er, 8 , 11, 15 et 22 novembre, 14h30-17h30

Partez à la découverte des cours d’eau qui courent sous la ville. Départ parvis de l’Hôtel de ville.

Sur inscription auprès du CPIE, 02.31.86.59.20 / 02.31.30.43.27 / gsaltel@cpievdo.fr

ATELIERS FAMILLE, à partir de 6 ans 

PAYSAGES INCONGRUS | dim 18 oct, 15h-18h, en continu

A partir des illustrations et photos des ambiances de Caen du 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui, créez des paysages urbains où les époques se télescopent…

BOUUUH DAY ! | dim 1er nov, 15h-18h, en continu

A l’occasion d’Halloween, le Pavillon vous invite à réaliser des paysages effrayants avec du papier couleurs citrouille et chauve-souris !!!!!!

MINI STAGE ENFANTS & PARENTS

BALADE ENQUETE SUR LES TRACES DES COURS D’EAU DISPARUS | 20 & 21 oct

Avis aux détectives en herbes ! Les vacances arrivent à grands pas ! Votre mission si vous l’acceptez : plonger dans l’histoire aquatique de la ville de Caen!!

Mardi 20, 14h00 -16h30 | Balade-Enquête sur les traces des cours d’eau disparus

Mercredi 21, 9h30-12h30 | Expédition « Presqu’île à bicyclette »: visites atypiques (on vous garde la surprise!!)

Mercredi 21, 14h-16h30 | Ateliers scientifiques : sur les traces de « Goutte d’eau »

Sur inscription auprès du CPIE, 02.31.86.59.20 / 02.31.30.43.27 / gsaltel@cpievdo.fr

REVE DE RIV(E) | 27 & 28 oct, 14h-17h

Redécouvrir la proximité de l’eau, observer les différents aspects, imaginer un projet de réappropriation d’une rive.

L’eau est présente tout autour du Pavillon. La balade permettra d’observer les aménagements des rives, de prendre des photographies, de réaliser des croquis, de trouver l’inspiration. Au retour, les enfants formuleront leur rêve de rive(s) qu’ils réaliseront, le lendemain, en relief lors de l’atelier créatif.

Mardi 27 octobre, 14h-17h | Vous partirez à  la découverte des rives, le long de l’Orne, du canal et du bassin Saint-Pierre puis retour au Pavillon pour préparer votre rêve de rive(s)

Mercredi 28 octobre, 14h-17h | Atelier créatif

A partir de 8 ans | 5€ par participant pour les deux jours | Sur inscription : au Pavillon, 02 31 83 79 29, mediation@lepavillon-caen.com

Rdv de l’agence d’URBA’ | Cycle Mobilité

24 nov & 15 déc 2015 | 18h30

MAR 24 NOV | 18h30

2/3 Le rythme de la ville. Au grès des saisons, des jours et des heures de la journée, la ville bouge ! Nos modes de vie rythment nos déplacements. L’exploitation de données horaires souvent méconnues, permet de présenter une vision dynamique des déplacements dans l’agglomération caennaise.

MAR 15 DEC | 18h30

3/3 Mobilité/énergie/émissions. Au lendemain de la COP21 à Paris, les enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans les transports sont plus que jamais d’actualité. A l’échelle du Calvados, les premiers résultats de l’exploitation des données du « diagnostic énergie émissions mobilité » (DEEM) nous aident à comprendre l’impact de nos comportements de mobilité sur les consommations énergétiques, la qualité de l’air et la production de gaz à effet de serre.

JEU 15 OCT | 18h30

1/3 Tous accro à l’auto ? Au-delà des clichés sur nos déplacements quotidiens, l’enquête ménages-déplacements menée en 2011, permet de mieux connaître et comprendre les comportements de mobilités des habitants du Calvados. Où ? Comment ? Pourquoi ? Petit tour d’horizon de nos pratiques de déplacements.

http://www.aucame.fr

Je t’écris de la petite Venise : Caen, l’Orne et les Odons > PROLONGEE

Du 14 octobre au 10 janvier 2016

orne3

EXPOSITION réalisée par le CPIE et l’Agence de l’Eau

Exposition épistolaire « Je t’écris de la petite Venise ». Découvrez  10 points de vues différents, du touriste anglais au médecin en passant par la lavandière, des personnes fictives qui entre 1873 et 1939 ont suivi l’évolution de la présence de l’eau à Caen.+

MVRDV 20 | De Rotterdam à la presqu’île de Caen

Du 11 nov 2015 au 13 mars 2016

Book-Mountain-Spijkenisse-(1)

Du mercredi au dimanche, 13h-19h, une exposition réalisée par l’agence néerlandaise d’architectes et d’urbanisme MVRDV

Une rétrospective de 20 années de réalisation est présentée sous forme de photos, de maquettes, de films… C’est l’occasion de découvrir l’implication d’une équipe internationale qui a travaillé sur notre territoire pendant plusieurs années. Ils ont conduit la réalisation du plan guide de la presqu’île de Caen.

Visites guidées de l’exposition > 28 fév, 13 mars | 16h

Se présenter à l’accueil auprès de Angèle.

 

Journées Européennes du Patrimoine

18 sept, dès 18h30 | 19 & 20 sept, 10h-19h

Le patrimoine du XXIème siècle, une histoire d’avenir

SOIREE BEFORE vend 18, à partir de 18h30

Avec l’ENCRAGE, sous le signe du patrimoine caennais

Sérigraphie en live | Atelier pop up enfant et famille | Défi Kapla & Légo | Discussion sur patrimoine/appropriation 1-0 protection | Trio de jazz | Buvette & cacahuètes

Entrée libre

EXPOSITIONS

L’AVAP de Caen : présentation et premiers éléments du diagnostic

Entre deux…

Architecture contemporaine dans le Calvados

Samedi et dimanche, 10h-19h

VISITES

BMVR > Visites complètes

MRI > Visites complètes

Sur réservation : 02.31.83.79.29 | inscription@lepavillon-caen.com

 

Le Palmarès de l’architecture contemporaine du Calvados / 2015

du 09 septembre au 04 octobre 2015

caue2

@ Maison Philippe-Stags House, Cagny,  Jean-Christophe Quinton Architectes

Ce palmarès conduit par le CAUE du Calvados a pour objectif de valoriser les projets architecturaux de qualité, en termes de mise en forme, d’insertion dans leurs sites, et d’usage. Il récompense à la fois les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre. C’est l’occasion d’apprécier la grande qualité de la production architecturale locale, qui atteste de la créativité des professionnels œuvrant dans le Calvados.

Jeudi 10 sept | 18h30

Hervé Rattez, directeur du CAUE du Calvados, fera une présentation des objectifs du palmarès et des projets retenus.

Une exposition en partenariat avec le CAUE du Calvados

Entre deux…

du 09 septembre au 1er novembre 2015

entre-deux-bis

En partenariat avec l’Artothèque, Espaces d’art contemporain de Caen

L’Artothèque a sélectionné dans sa collection, des œuvres photographiques sur les thèmes de l’architecture et du territoire urbain en mutation. Les artistes exposés photographient la construction, la déstructuration de la ville et ses espaces en devenir. Ils portent tous un regard singulier sur les paysages urbains et transmettent des images au croisement de différentes lectures : documentaires, plastiques, urbanistiques et sociologiques.

Jeudi 22 oct | 17h00

Visite commentée par Marie Leloup, médiatrice culturelle à l’Artothèque


Un livret jeu pour découvrir la Presqu’île

C'est la rentrée et ça continue !!!

Ce n’est pas parce que les vacances se terminent, qu’il ne faut pas continuer à curieux de la Presqu’île !!!

Le livret jeu est toujours gratuit et toujours disponible au Pavillon.

Et un peu partout !!!

 

Presqu’île, autres regards #2

17 juin 2015 au 26 juillet 2015

Plongée libre. Plongée dans la basse vallée de l’Orne | Hélène Carlo, Ecole du Paysage de Versailles

Cœur presqu’île | 50 étudiants, IUT Alençon Option Gestion Urbaine

Mutation. Après, sur le site de la fermeture éclair | 16 étudiants, Ecole architecture Belleville

DéambulationSonia Stankovic

Jusqu’au 26 juillet | du mercredi au dimanche, 13h-19h