Le Pavillon | Actualité du Pavillon de Normandie-Caen
Retrouvez ici tout les évenements, ateliers, conférences, expositions ou autres qui se déroulent en ce moment ou qui sont à venir au Pavillon de Normandie-Caen. La page propose une vignette par évènement dans laquelle figure la date, le type d'évènement et une brève description.
22949
page,page-id-22949,page-template,page-template-blog-masonry-full-width-actu,page-template-blog-masonry-full-width-actu-php,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.7,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
 

Actu

Simone et Lucien Kroll. Tout est paysage, une architecture habitée

Du 06 mars au 30 août 2020

Une exposition de la Cité de l’architecture & du patrimoine

Dès les années 1960, l’architecte belge Lucien Kroll et son épouse Simone potière et jardinière, dessinent les contours d’une autre architecture donnant aux habitants le pouvoir d’imaginer, de décider et de construire collectivement.

Un adversaire résolu de la ville fonctionnaliste
Lucien Kroll se bat toujours sur les deux fronts : des idées et des faits, de la théorie et de la pratique, du fond et de la forme. Il oppose la retenue au gaspillage, l’humanité à l’égocentrisme. Chaque texte de Lucien Kroll met à nu les mécanismes économiques et industriels qui s’emploient à détruire ce qu’il appelle “vicinitude”, cette proximité douce entre les maisons, les quartiers, qui suscite les solidarités et rend les rapports humains plus bienveillants. Il explore et explique des démarches alternatives, positives et inclusives, qui s’appuient sur l’écologie, la complexité, la participation et l’incrémentalisme, méthode savante que lui définit simplement : « science de la débrouillardise : on apprend à marcher en marchant ». Chaque projet révèle son engagement. Loin d’être un utopiste, Lucien Kroll s’y affronte au réel. Son propos est le tissu des villes, lieux et trames où les hommes vivent, se côtoient, se parlent, pleurent, rient, s’entraident, s’aiment. Il refaçonne cette matière, appelé souvent sur le lieu des pires dérives de la modernité, comme ces grands ensembles ruines qu’il refuse de démolir et préfère réparer, inversant le système pour écouter leurs habitants plutôt que la technocratie qui les a conçus et n’a pas su les rendre vivables. Lucien Kroll n’en fait pas un patrimoine moderne mais les traite – enfin comme un véritable habitat populaire que l’on peut élargir ou rehausser, creuser d’une terrasse ou recouvrir d’un toit. Barres, tours et quartiers redeviennent maniables et hospitaliers.

Un maitre du plan
Et c’est là précisément que se révèlent son savoir-faire, son imagination et sa liberté. Ses croquis, vues générales ou détails constructifs, sont d’une précision, d’une justesse, d’une exactitude confondante. Ils sont simples, clairs, modestes, efficaces et toujours très beaux. Les plans révèlent la délicatesse et la minutie dans l’organisation des masses, la subtilité des espaces, la liaison délicate des matériaux. Il faut regarder ces plans, ces vues cavalières où figurent déjà des êtres humains en train d’habiter, il faut regarder comment le chantier transforme ces dessins en architecture pour juger sur le fond l’intelligence et la subtilité de l’architecture de Lucien Kroll.

Entrée libre, du mercredi au dimanche, de 13h à 19h

Crédit photo : 1998 Dordrecht  ZV-werf-050627-0032 © LK

Le Pavillon réouvre à partir de mercredi 03 juin à 13h !

A compter du 03 juin 2020

Le Pavillon vous accueille dès mercredi 03 juin. Nous avons tout mis en ordre pour que votre visite se passe dans le respect des mesures d’hygiène et sanitaires !

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans. Les activités jeune public vont reprendre très prochainement courant juin. En revanche, en attendant, nous avons retiré l’espace jeux et le centre de ressources comme l’urba-bar ne sont plus accessibles.

Merci de nous aider à faire respecter les mesures de précaution. A très vite !!

 

Entrée libre, du mercredi au dimanche, 13h-19h

contact@lepavillon-caen.com si besoin.

 

2100 Odyssée de l’estuaire

Du 03 juin au 30 août 2020

Une exposition du Conservatoire du Littoral, conçue par le CPIE Vallée de l’Orne dans cadre programme adapto

Le projet « adapto » initié par le Conservatoire du Littoral bénéficie du concours financier de l’UE via le programme LIFE. L’objectif est d’explorer et de tester sur 10 sites pilotes expérimentaux, dont l’estuaire de l’Orne, des solutions de gestion souple du trait de côte dans un contexte de changement climatique.
Le CPIE Vallée de l’Orne accompagne la démarche « adapto » sur le volet sensibilisation des publics. Cette exposition a pour objectif de sensibiliser les riverains, habitants sur les effets du changement climatique sur le secteur élargi de l’estuaire de l’Orne (de Caen à l’embouchure). Différents sites de la basse vallée de l’Orne sont ainsi mis en valeur évidence permettant, au-delà de la mise en scène parodique, d’aborder une série de problématiques liées au changement climatique : hausse du niveau marin, changements de faune, évolution de pratiques touristiques, réalignement stratégique…
Graphiquement l’exposition revisite d’autres codes dans un esprit tout aussi décalé et surprenant. L’idée est de relater des saynètes inventées, relatées par une presse imaginaire paraissant à la fin du 21ème siècle. Le principe du code visuel et narratif de la presse people permet d’accrocher le visiteur par un biais intrigant et offre une liberté graphique très importante.