Le Pavillon | Actualité du Pavillon de Normandie-Caen
Retrouvez ici tout les évenements, ateliers, conférences, expositions ou autres qui se déroulent en ce moment ou qui sont à venir au Pavillon de Normandie-Caen. La page propose une vignette par évènement dans laquelle figure la date, le type d'évènement et une brève description.
22949
page,page-id-22949,page-template,page-template-blog-masonry-full-width-actu,page-template-blog-masonry-full-width-actu-php,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.7,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
 

Actu

Rejoigniez-nous, adhérez du Pavillon !

Dès aujourd'hui

Bonjour,
Vous souhaitez soutenir les actions du Pavillon ? Vous pouvez le faire en adhérant à l’association!
Adhérer au Pavillon, c’est participer à un accès libre et gratuit à tous, au lieu, aux expositions.
C’est contribuer au développement de projets et de supports pédagogiques spécifiques à notre territoire normand.
C’est proposer des ateliers pour le jeune public et pour les scolaires à des prix doux.
C’est, en tant qu’adhérent, bénéficier de tarifs préférentiels sur les ateliers jeune public.
C’est emprunter gratuitement les ouvrages, revues, livres jeunesse, jeux, DVD, etc. de notre centre de ressources.

Comment adhérer ?
Vous pouvez adhérer directement sur le site de Hello asso : https://www.helloasso.com/associations/le-pavillon/adhesions/soutenez-le-pavillon-en-adherant-a-l-association-pour-2020

Ou passez nous voir au Pavillon (ouvert du merc. au dim. 13h-19h),  nous demander le bulletin d’adhésion (contact@lepavillon-caen.com). Le bulletin et le chèque seront à remettre à l’accueil ou à nous retourner par courrier à Le Pavillon, 10 quai François Mitterrand, 14000 Caen.
Vous recevrez en retour votre carte d’adhérent, mentionnant vos identifiants, pour l’emprunt de nos ressources documentaires.

Pour tout renseignement, contactez-nous au 02 31 83 79 29 ou à contact@lepavillon-caen.com

Le Pavillon réouvre à partir de mercredi 03 juin à 13h !

A compter du 03 juin 2020

Le Pavillon vous accueille dès mercredi 03 juin. Nous avons tout mis en ordre pour que votre visite se passe dans le respect des mesures d’hygiène et sanitaires !

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans. Les activités jeune public vont reprendre très prochainement courant juin. En revanche, en attendant, nous avons retiré l’espace jeux et le centre de ressources comme l’urba-bar ne sont plus accessibles.

Merci de nous aider à faire respecter les mesures de précaution. A très vite !!

 

Entrée libre, du mercredi au dimanche, 13h-19h

contact@lepavillon-caen.com si besoin.

 

Les espaces interstitiels : redonner de la valeur d’usage aux sites délaissés en cœurs de bourgs et de villes

Du 23 septembre au 4 octobre 2020

Une exposition du Pôle métropolitain Caen Normandie Métropole

Aujourd’hui, le territoire caennais est l’un des plus périurbanisé de France. La dynamique de développement du périurbain autour de Caen, réalisée entre les années 1980 et 2010 a été digne d’un territoire métropolitain. Elle a été porteuse d’opportunités, mais également de difficultés : augmentation des distances et congestion automobile, consommation foncière, dilution des centres-villes et fragilisation des commerces de proximité, atteinte au cadre environnemental…

En 2019, les élus du territoire ont fait le choix de mieux maîtriser cette dynamique et d’endiguer cet étalement urbain : dans le cadre du Schéma de Cohérence Territorial de Caen Normandie Métropole approuvé en octobre 2019, les objectifs de construction neuve par densification dans le tissu urbain existant sont ambitieux, alors que les extension urbaines sont réduites (lotissements, zones commerciales, etc.). Il est donc aujourd’hui nécessaire de construire dans un cadre contraint : c’est pour les communes périurbaines une chance d’inventer de nouvelles façons d’aménager, notamment en valorisant l’existant et en travaillant sur les terrains et les bâtiments sous-utilisées : les espaces interstitiels.

Cette exposition s’adresse à tous ceux qui s’intéressent au devenir de nos centres- bourgs et de nos centres-villes dans la région caennaise. Onze sites ont été étudiés, ils sont largement illustrés et référencés. Ils ont pour vocation de servir d’exemple pour donner envie aux élus, aux professionnels et au grand public d’investir ces lieux sous-utilisés. L’aménagement du territoire et l’amélioration du cadre de vie est l’affaire de tous.

 

Qu’est-ce qu’un espace interstitiel ?
C’est un terrain ou un bâtiment en sous-usage, localisé dans le cœur de bourg ou dans le cœur de ville. On peut l’appeler « dent creuse », « interstice », « friche »… Une espace interstitiel est un site plein d’opportunités pour améliorer le cadre de vie et amener de nouveaux commerces, services ou logements. C’est aussi souvent un site difficile à mobiliser (nombreux propriétaires, pollution, conflits d’usages…). Il est donc important de donner envie et de montrer qu’il est possible d’y réaliser de beaux projets.

Une mise en image des possibles…
Les communes n’ont pas toutes les clés en main pour agir sur leur densification et notamment sur l’aménagement des espaces interstitiels présents dans leur cœur de ville. Cependant, elles ont de l’ambition pour les mobiliser et les transformer et elles veulent le faire savoir, en montrant concrètement comment elles peuvent agir. Pour transformer ces espaces sous investis, il faut pouvoir tour à tour mobiliser des grands et des petits acteurs, produire des grands gestes et adopter des petits réflexes. C’est l’ensemble de ces pratiques que nous souhaitons illustrer à travers cette exposition.

FIBRA, Bâtir en fibres végétales

Du 14 octobre 2020 au 17 janvier 2021

Une exposition co-produite par le Pavillon de l’Arsenal et amàco

Murs en béton de chanvre ou en bottes de paille porteuses, charpentes en bambou, couvertures et bardages en roseaux, isolants en paille, chanvre ou herbes marines, tuiles de palmier, garde-corps en osier…, l’exposition Fibra Architectures rassemble plus de 50 constructions réalisées avec des matériaux en fibres végétales dans le monde entier.

Face à l’épuisement des ressources, cette manifestation explore les potentiels des plantes à croissance rapide et leur usage pour les architectures et la ville de demain. Elle s’inscrit dans la continuité des expositions, recherches et expérimentations initiées par le Pavillon de l’Arsenal depuis 2014 sur le réemploi des matériaux et la construction en terre crue ou en pierre des carrières franciliennes.
Les bâtiments présentés révèlent une modernité frugale associant valorisation de ressources et savoir-faire locaux, mesures bioclimatiques et design contemporain. Ils ont été sélectionnés dans le cadre du FIBRA Award, premier prix mondial des architectures contemporaines en fibres végétales, initié et porté par amàco et Dominique Gauzin-Müller. Chacun de ces 50 projets témoigne de l’ingéniosité de ses architectes et ingénieurs, de la volonté de son maître d’ouvrage et des compétences des artisans et entrepreneurs, œuvrant ensemble pour une architecture économe en énergie et en matériaux.
L’exposition dévoile ces matériaux en fibres dotés de formidables capacités structurelles et de hautes performances thermiques et hygrométriques au travers de tables sur la transformation des matières brutes, de photographies, de prototypes à l’échelle 1 et de vidéos de chantier. Le visiteur peut ainsi plonger au cœur de ces matières végétales tout en admirant la créativité des réalisations présentées.
En 2015, lors de la COP21, les états se sont engagés à endiguer les dérèglements climatiques. Le respect de ces engagements appelle une forte réduction de l’empreinte environnementale des bâtiments existants et futurs. Développer de nouvelles écritures architecturales valorisant les matériaux biosourcés, grâce à des techniques artisanales et des processus industriels innovants, est une piste prometteuse.

Crédit photo : Dominique Gauzin-Müller