Le Pavillon | Festival ]interstice[
24080
single,single-post,postid-24080,single-format-gallery,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.7,vertical_menu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive
 

Festival ]interstice[

Festival ]interstice[

Du 26 avril au 14 mai 2017

Du mardi au dimanche, de 13h à 19h

Félix Luque Sánchez et Damien Gernay es/fr 

Bois mort (Partie de Memory Lane de Félix Luque Sánchez et Iñigo Bilbao)

Carte Blanche à White Circle

Les artistes ont scanné la petite forêt située derrière la maison de Iñigo Bilbao dans les Asturies. C’est un bois mort ; les arbres meurent et les branches produisent naturellement des architectures chaotiques. Inspirés par ce paysage, ils ont développé un système d’assemblage simple de cent néons générant des structures complexes. Ces branches électroniques produisent des « comportements »  lumineux et le son amplifié trouve sa source dans les champs électromagnétiques des composants électroniques des néons.

Félix Luque Sánchez (Oviedo,1976) crée des œuvres audiovisuelles et sculpturales faisant référence à la science-fiction, utilisant des technologies et modes de fabrication numériques. Après avoir enseigné à Barcelone, il est artiste résident et Fablab manager d’IMAL à Bruxelles. Félix Luque Sánchez a notamment exposé à Berlin (transmediale), Linz (Ars Electronica), Gjion (LABoral), Bruxelles (BOZAR), Montréal (Arsenale et Musée d’art contemporain) et en France (Scopitone à Nantes, VIA à Maubeuge, EXIT à Créteil, Némo à Paris…). Félix Luque Sánchez vit et travaille à Bruxelles.

Damien Gernay (Paris, 1975) est un artiste français formé en design et en scénographie en Belgique avant d’entrer au Fresnoy à Tourcoing. Depuis 2007, il a créé son studio en design à Bruxelles.

Cette exposition a reçu le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles